web analytics
- Advertisement -
ActualitéTransport aérien : mondat d'arrêt contre un PDG d'une compagnie aérienne

Transport aérien : mondat d’arrêt contre un PDG d’une compagnie aérienne

Le PDG de la compagnie aérienne low cost SpiceJet fait l’objet d’un mandat d’arrêt, dans une sombre histoire de vente d’actions frauduleuse. Une court de Delhi lui a accordé mercredi une protection contre l’arrestation, à condition qu’il coopère avec la police dans l’enquête.

Deux mandats d’arrêt sans caution possible avaient été émis par la police contre Ajay Singh, qui dirige la deuxième compagnie du pays, pour ne pas s’être présenté devant la police durant quatre mois, dans une affaire remontant à 2021. Le propriétaire d’un magasin de téléphonie mobile à Delhi, Sanjiv Nanda, avait porté plainte contre le patron de SpiceJet, l’accusant de ne pas avoir fourni à sa femme et son fils les 25 millions d’actions à une roupie (environ 326.000 dollars au total) comme prévu dans un contrat.

Des bons de transfert d’actions lui avaient bien été remis, mais ils étaient « périmés ».

Le CEO s’est présenté mercredi 9 mars devant le juge, qui lui a accordé la protection contre

l’arrestation mais lui a ordonné de revenir vendredi pour « participer à l’enquête » avec la police. Son avocat a expliqué son absence pendant quatre mois par le fait qu’il s’était isolé, sa femme ayant été déclarée positive à la Covid-19. L’histoire ne dit pas si les actions au cœur de l’affaire ont été payées.

Dans un communiqué, le CEO de SpiceJet affirme avoir été l’objet d’une

« campagne concertée d’utilisation abusive des médias pour [le] diffamer dans une affaire qui

fait toujours l’objet d’une enquête préliminaire ».

 

 

Pour plus d’informations exclusives sur la communauté nationale installez l’application

RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -