dimanche, juillet 21, 2024
- Advertisement -

Transport maritime : un nouveau scandale secoue la CNAN Nord

Transport maritime, le juge d’instruction du Pôle pénal national économique et financier du tribunal de Sidi M’hammed à Alger a demandé le placement en détention provisoire de trois (3) personnes, dont l’actuel DG (directeur général) de la compagnie maritime CNAN Nord, et les deux Ex-DG de la compagnie et sous contrôle judiciaire de quatorze (14) autres personnes accusés pour leur implication dans des faits qui sont liés à la corruption, a indiqué mercredi dernier un communiqué du parquet de ce pôle.

CNAN Nord spa est une entreprise publique économique algérienne. Elle a été créée le 02 Janvier de l’année 2005. La mission de la CNAN est d’assurer le transport de marchandises sur des lignes régulières à partir de La Zone, Amérique, Nord Europe, Extrême et Moyen-Orient vers l’Algérie.

CNAN Nord
CNAN Nord

Lire aussi: Visas pour la France: VFS Global fixe ses horaires Ramadan

Voyages depuis la France : Algérie Ferries lance des super promos

Un nouveau scandale secoue le secteur du transport maritime

Cette décision intervient suite à des faits qui sont liés à la corruption enregistrée au niveau de la compagnie maritime. Les faits sont liés, notamment, à des dépassements dans la gestion de la compagnie maritime, la conclusion des accords et des marchés contraires à la réglementation en vigueur. Mais également, pour la non-exploitation volontaire des navires de la CNAN Nord, qui ont été mis à l’arrêt au niveau des différents ports algériens et étrangers. Il s’agit notamment de ce qui ressort du communiqué du parquet de la république, qui est publié hier mercredi 22 mars 2023.

« Conformément à l’article 11 du Code pénal, le parquet du Pôle pénal national économique et financier du tribunal de Sidi M’hammed à Alger informe l’opinion publique de l’ouverture d’une enquête préliminaire et se suite à un rapport sur des faits qui sont liés à la corruption, au niveau de la compagnie maritime CNAN Nord.

Cette enquête se concentre donc sur la passation des marchés et à la conclusion des contrats en infraction aux lois et réglementations en vigueur, à des dépassements dans la gestion de la compagnie maritime et à la complicité dans la dilapidation de deniers publics à travers la non-exploitation des navires cargo et la mise à l’arrêt des navires dans des différents ports nationaux et des ports étrangers ayant impacté l’activité et les transactions de la compagnie maritime, entraîné la dégradation de sa situation financière malgré le soutien financier de l’Etat Algérien et causé d’énormes pertes financières à la compagnie maritime, au groupe et au Trésor public », a précisé le communiqué.

Transport maritime
Transport maritime

Lire aussi: Grève en France : Algérie Ferries fait des changements sur son programme

CNAN Algérie: le DG en détention provisoire pour corruption

Transport maritime : le DG (Directeur général) de la CNAN Nord est placé en détention provisoire

« Après la fin de l’enquête par le Service régional des enquêtes judiciaires relavant de la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure), le 21 mars dernier (2023), les parties (les accusés) ont été présentés devant le parquet, qui a demandé l’ouverture d’une instruction judiciaire pour les délits de passation des marchés et conclusion des contrats et des accords en infraction aux dispositions législatives et réglementaires pour l’octroi des privilèges injustifiés à des tiers, une dilapidation délibérée de deniers publics, un abus de fonction en infraction aux lois et réglementations et négligence qui est flagrante entraînant le détournement de fonds publics », a ajouté la même source.

« Après l’audition des accusés, le juge d’instruction du Pôle pénal économique et financier du tribunal de Sidi M’hammed à Alger a ordonné le placement en détention provisoire de trois (3) d’entre eux, à savoir l’actuel directeur général de la compagnie CNAN Nord (D.L.) et les anciens DG (directeurs généraux) « S.A » et « GH.S.A », et le placement sous contrôle judiciaire de quatorze (14) autres accusés », a conclu le communiqué.

Un nouveau scandale secoue le secteur du transport maritime
Un nouveau scandale secoue le secteur du transport maritime

Lire aussi: Alger-Marseille : traversées supplémentaires d’Algérie ferries pour le Ramadan 2023

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires