- Advertisement -

Interruption d’un atterrissage et manœuvre dangereuse (vidéo)

Dans un événement choquant, un pilote a interrompu son atterrissage à seulement 147 pieds au-dessus de la piste de l’aéroport Jorge Newbery pour réaliser une cascade dangereuse à bord de l’avion présidentiel argentin d’une valeur de 20 millions de dollars.

 

Leonardo Barone, directeur de l’unité logistique du président, était aux commandes de cet avion lorsqu’il a effectué un changement de plan inattendu. Dans cet article approfondi, nous examinerons en détail cet incident « illogique » qui a suscité des préoccupations quant à la sécurité et a entraîné de graves conséquences pour les personnes impliquées.

 

Atterrissage : Un vol « illogique » qui choque l’opinion publique

Jeudi dernier, un événement choquant s’est produit à l’aéroport Jorge Newbery de Buenos Aires. Le nouvel avion présidentiel argentin, d’une valeur de 20 millions de dollars, a été impliqué dans une cascade dangereuse réalisée par Leonardo Barone, le directeur de l’unité logistique du président. Alors qu’il était en train d’effectuer l’atterrissage, Barone a interrompu la procédure à seulement 147 pieds au-dessus de la piste, prenant ainsi tous les passagers à bord par surprise.

 

Atterrissage : Une cascade périlleuse filmée par des témoins

La scène a été capturée par des témoins présents à l’aéroport. Dans la vidéo, on peut voir l’avion se préparer à atterrir, mais soudainement, au lieu de descendre vers la piste, Barone a pris de l’altitude de manière abrupte. L’avion a ensuite effectué une virage à gauche, volant au-dessus de la ville avant de finalement se poser en toute sécurité à l’aéroport. Cette cascade a été qualifiée d' »illogique » par de nombreux observateurs, compte tenu des risques encourus tant pour les passagers que pour les personnes au sol.

 

Des consignes de sécurité ignorées

 

Il est apparu que Leonardo Barone a non seulement interrompu l’atterrissage, mais qu’il a également ignoré les consignes de la tour de contrôle. Les contrôleurs aériens lui avaient demandé de maintenir l’avion à une altitude de 3 000 pieds, mais il a choisi de ne pas suivre ces instructions. Dans une conversation enregistrée, on peut entendre Barone expliquer qu’il pensait qu’il s’agissait d’une descente libre, ce qui a provoqué la colère du contrôleur aérien qui lui a rappelé qu’il n’avait jamais été autorisé à effectuer une telle manœuvre. Finalement, Barone a présenté ses excuses et a rectifié sa trajectoire.

 

Les conséquences pour Leonardo Barone et l’équipe présidentielle

Cet incident a suscité de vives critiques et interrogations quant à la compétence de Leonardo Barone et de l’équipe présidentielle argentine. Les responsables de la sécurité aérienne ont ouvert une enquête sur l’incident afin de déterminer les raisons de cette cascade dangereuse et d’évaluer les conséquences pour Barone. Certains se demandent si cette manœuvre audacieuse était motivée par le désir de Barone de tester les limites de l’avion présidentiel ou s’il s’agissait simplement d’une négligence professionnelle.

De son côté le président argentin, Alberto Fernández, n’a pas encore commenté cet incident.

 

La vidéo :

Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
Actualités Similaires