jeudi, juin 20, 2024
- Advertisement -

Une saisie de 7250 euros : une tentative de transfert illicite déjouée

les membres de la direction régionale des douanes de la wilaya de Annaba ont réussi une saisie de 7250 euros à l’aéroport de Rabah Bitat.

 

Une tentative de transfert illégale déjouée

Une tentative de transfert illégale déjouée

Les douanes aéroportuaires algériennes ont saisi les euros les uns après les autres à un rythme inquiétant. Cette fois, la saisie concernait l’aéroport d’Annaba.

En effet, les services de la Direction Régionale des Douanes de la wilaya de Annaba ont récemment réussi à déjouer une tentative de transfert d’argent illégalement sans documents bancaires, en confisquant 7250 euros et en arrêtant une personne.

La saisie a été effectuée après qu’une opération de contrôle a été menée sur un passager à l’aéroport de Rabah Bitat à Annaba, selon la même source.

 

Une saisie de 7250 euros : Des saisies successives

Une saisie de 7250 euros : Des saisies successives

D’importantes sommes d’argent ont parfois été saisies dans les aéroports d’Alger et d’Oran. L’aéroport d’Annaba est également l’un des points de sortie les plus sensibles.

Récemment, les services de sécurité se sont penchés sur la source de ce phénomène, qui s’est accentué surtout depuis l’autorisation d’importer des voitures de moins de 3 ans.

Lire aussi : Cumuler l’AAH avec la pension de retraite est-il possible ? la réponse est dévoilée

Comment organiser sa valise selon la destination de voyage ?

Une saisie de 7250 euros : Une importante saisie à l’aéroport d’Alger

Une saisie de 7250 euros : Une importante saisie à l’aéroport d’Alger

En début de semaine, la police des frontières de l’aéroport international Houari Boumediene d’Alger a arrêté deux (02) voyageurs à destination de Barcelone et d’Istanbul lors de deux opérations distinctes.

Cinquante-cinq mille (55.000) euros ont été saisis sur un passager à destination de Barcelone, tandis que trente mille (30.000) euros ont été saisis sur un deuxième passager à destination d’Istanbul.

Ils ont été déférés aux autorités judiciaires compétentes pour violation de la législation et de la réglementation des changes et transfert de capitaux à l’étranger.

 

Lire aussi : Automobile: les prix chutent sur le marché algérien

Les passagers bloqués à Marseille sur le Corsica Linea à destination d’Alger

Actualités Similaires