samedi, juillet 13, 2024
- Advertisement -

Mener une vie de famille en tant qu’hôtesse de l’air ? une professionnelle brise les préjugés (vidéo)

Peut-on mener une vie de famille avec le métier d’hôtesse de l’air ? Une question qui suscite souvent des interrogations et des préjugés.

 

Cependant, une hôtesse de l’air a décidé de mettre les choses au clair en partageant son expérience dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. Elle souhaite ainsi répondre à cette interrogation fréquente et dissiper les idées reçues.

 

 

Une professionnelle rompt les stéréotypes

Une professionnelle rompt les stéréotypes

Dans la vidéo qu’elle a partagée sur les réseaux sociaux, l’hôtesse de l’air s’attaque directement à un préjugé répandu : celui selon lequel mener une vie de famille en tant qu’hôtesse de l’air serait une mission impossible. Cette idée préconçue se fonde sur l’image stéréotypée que ces professionnels passent une grande partie de leur temps en déplacement, loin de chez eux, ce qui les éloignerait inévitablement de leur famille. Cependant, selon l’hôtesse, cette conception est loin de la réalité, et elle est déterminée à démystifier cette croyance répandue.

 

 

Hôtesse de l’air : Une organisation déterminante

 

 

L’hôtesse de l’air qui partage son expérience dans cette vidéo souligne que la possibilité d’avoir une vie de famille équilibrée dépend étroitement des politiques mises en place par les différentes compagnies aériennes et des contrats spécifiques que les professionnels du ciel ont signés.

Dans le cas de sa compagnie en particulier, elle insiste sur le fait qu’après chaque vol, elle a la chance de rentrer directement chez elle, sans devoir faire escale dans des hôtels ou être contrainte à de longs séjours à l’étranger. Cette organisation du travail lui permet de préserver un équilibre entre sa carrière d’hôtesse de l’air et sa vie de famille, contredisant ainsi l’idée répandue que cette profession entraîne systématiquement un déchirement entre les obligations professionnelles et les moments précieux passés auprès de ses proches.

 

 

 

Un planning adapté

Dans cette vidéo éclairante, la professionnelle du ciel nous plonge dans les rouages de son emploi en dévoilant en détail l’organisation de son planning au sein de sa compagnie aérienne. Elle révèle que leur emploi du temps suit une structure bien établie, composée de cycles de travail et de repos. Plus précisément, elle explique que leur modèle se décompose en périodes de 5 jours de vol suivies de 4 jours de repos, puis à nouveau 5 jours de vol, pour finir par 3 jours de repos.

Cependant, elle tient à souligner que durant ces 5 jours de vol, il est possible qu’elle soit en réserve, une situation où elle n’est pas automatiquement désignée pour effectuer un vol spécifique. Par conséquent, elle peut parfois bénéficier de jours de vol moins nombreux que ceux prévus initialement. Ainsi, selon ses propres expériences, il est plutôt rare d’avoir à assurer cinq journées consécutives de vol sans interruption.

L’hôtesse souligne que cette organisation leur permet de bénéficier de bien plus de jours de repos que de jours de travail chaque mois. Elle insiste également sur le fait que leur nombre d’heures de vol est plafonné à 85 heures par mois, ce qui, selon elle, est raisonnable.

 

 

L’importance du repos

 

L’une des raisons primordiales qui sous-tend cette générosité en jours de repos réside dans la nécessité vitale de garantir un repos adéquat entre les vols pour les hôtesses de l’air et les membres d’équipage. Leur profession exige une vigilance constante et une forme physique optimale, car leur principale préoccupation est la sécurité et le bien-être des passagers à bord. La nature même de leur travail, souvent exécuté dans un environnement dynamique et exigeant, requiert un niveau d’énergie et de concentration élevé. C’est pourquoi les compagnies aériennes accordent une importance capitale à ce que leurs employés bénéficient de périodes de repos suffisamment longues pour récupérer pleinement entre les missions.

 

 

En conclusion, l’idée selon laquelle il est impossible d’avoir une vie de famille en tant qu’hôtesse de l’air est un cliché dépassé. La vidéo de cette hôtesse expérimentée démontre que la profession peut permettre un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Bien que cela puisse impliquer des ajustements et des compromis, avec une bonne organisation et une compagnie aérienne adaptée, il est tout à fait possible d’avoir une carrière épanouissante dans l’aviation tout en profitant d’une vie de famille équilibrée.

La vidéo :

@mely.trRéponse à @Bra Yanbra Peut-on avoir une vie de famille en faisant le métier d’hotesse de l’air ? #hotessedelair #cca♬ son original – 𝒎𝒆𝒍𝒚 🇹🇷

Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
Actualités Similaires