web analytics
- Advertisement -
ActualitéVidéo: Grande panique à bord d'un Boeing 737

Vidéo: Grande panique à bord d’un Boeing 737

Grande panique à bord d’un Boeing 737 à cause d’une forte dépressurisation. 

Grande panique à bord d'un Boeing 737
Grande panique à bord d’un Boeing 737

Les masques d’oxygène sont primordial. Ils permettent aux passagers de respirer en cas de dépressurisation à bord d’un avion .

En cas de dépressurisation à bord d’un avion, le passager doit tirer le masque vers lui pour libérer l’oxygène.

L’utilisation de ces masques d’oxygène est limitée à une durée entre 12 et 15 minutes d’autonomie, ce qui est suffisant pour rester en vie .

Grande panique à bord d'un Boeing 737
Grande panique à bord d’un Boeing 737

Forte dépressurisation à bord d’un Boeing 737

Sur un vol de la compagnie aérienne russe Rossiya Airlines, une panique s’est emparée des passagers à bord d’un Boeing 737 à cause d’une forte dépressurisation soudaine dans la cabine.

La panique est c’est que certains masques à oxygène ne sont pas tombés au bon moment.

Des voyageurs à bord d’un Boeing 737, cités ce samedi 25 février par The Sun, ont déclaré qu’ils avaient l’impression de suffoquer alors que le Boeing 737-800 effectuait une descente d’urgence « terrifiante » pendant dix minutes.

L’appareil était presque à la fin de son voyage de 5 heures et demie avec 167 voyageurs à bord, dont 21 enfants, lorsque l’avion a été contraint de baisser l’altitude rapidement. Des voyageurs terrifiés ont affirmé que la cabine était devenue « glaciale » pendant la descente effrénée.

Lire aussi: Atterrissage urgence d’un avion à cause d’une passagère qui tente d’entrer dans le cockpit

Toilettes dans les avions: Une hôtesse de l’air dévoile les coulisses

Dépressurisation à bord d’un Boeing 737: des passagers témoignent

Dans une vidéo partagée sur Twitter, on entend un enfant pleurer pendant l’incident. On voit également des  voyageurs avec leurs masques.

Pas moins de 5 personnes ont dû être soignées par des médecins au sol suite à la forte chute de pression dans la cabine.

« Mes oreilles ont failli exploser. L’avion s’est avéré être ancien », témoigne l’un des passagers sur ce vol. Le témoin oculaire de la scène a confirmé « les masques des passagers à côté de lui ne sont même pas tombés ».
Une autre témoin a déclaré qu’elle avait l’impression de suffoquer et a même écrit un message d’adieu à son mari. « À 7 h 05, je me suis réveillée parce que je sentais une forte douleur au niveau de mes oreilles », indique-t-elle.

« J’ai ouvert les yeux, et les lumières clignotaient déjà, les masques à oxygène tombaient, et c’était la panique dans l’avion. L’appareil semblait tomber et nous descendions à une vitesse incroyable vers le sol. C’était effrayant », joute la passagère.
« Il n’y avait pas assez d’oxygène. Je commençais déjà à suffoquer »

À ce moment, même l’équipage ne comprenait pas ce qui se passait et « n’ont fait aucune annonce ». Cette passagère était parmi les chanceux qui ont pu avoir un masque, mais l’oxygène ne suffisait pas, selon ses dires.
« Il n’y avait pas assez d’oxygène. Je commençais déjà à suffoquer. C’était peut-être une crise de panique parce que j’avais très peur. En tout cas, je ne pouvais pas respirer normalement », se rappelle encore la voyageuse.

Grande panique à bord d'un Boeing 737
Grande panique à bord d’un Boeing 737
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -