mercredi, juillet 24, 2024
- Advertisement -

Visa: un pays reprend la délivrance des visas d’immigration

Les États-Unis reprennent la délivrance de visas d’immigration à La Havane. En effet, Dans le cadre de la politique américaine de normalisation des relations avec Cuba, la délivrance de visas d’immigration a repris en ce début d’année 2023. Un soulagement pour de nombreuses familles séparées.

La délivrance de visas pour les Cubains désirant s’installer aux États-Unis a repris au sein de l’ambassade américaine à la Havane.
La délivrance de visas pour les Cubains désirant s’installer aux États-Unis a repris au sein de l’ambassade américaine à la Havane.

Visa : l’ambassade américain a repris hier

L’ambassade américaine à La Havane a repris mercredi 4 janvier 2023 la délivrance de visas pour les Cubains désirant s’installer aux États-Unis, dans un contexte d’exode record vers ce pays, mais sans que se dessine une « normalisation » des relations avec l’île communiste.

« Cela a été très rapide, je dois maintenant venir chercher mon visa et je peux voyager », se réjouit à la sortie de l’ambassade Melissa Vazquez, 18 ans. Après « sept ans » d’attente, elle espère désormais retrouver son père qui vit aux États-Unis.

« C’est favorable pour tous les Cubains qui vont voyager, bien sûr », se félicite Eduardo Gonzalez. Cet artisan de 49 ans avait vu sa procédure de réunification familiale interrompue en 2017 lorsque le consulat avait fermé pour de supposés incidents de santé ayant touché des diplomates, phénomène toujours inexpliqué.

« Je devais encore fournir un document » et « je ne sais pas si on va me donner une issue favorable », raconte-t-il à l’AFP, modérément optimiste, avant son rendez-vous.

Lire: Demander une autorisation de travail sans visa Schengen ni titre de séjour

demande d’autorisation de travail
demande d’autorisation de travail

Visa: réouverture de consulat

L’ambassade américaine avait annoncé en mars la réouverture de son consulat. Cette annonce a été suivie de plusieurs rencontres de haut niveau de responsables des deux pays, d’abord à Washington puis à La Havane, avec l’objectif de réactiver les accords migratoires interrompus sous le gouvernement de Donald Trump (2017-2021).

Relancé en mai de façon « limitée », le traitement des demandes de visas a repris normalement mercredi, hormis pour les visas de tourisme, afin d’« assurer une émigration sûre, légale et ordonnée », selon l’ambassade.

Depuis 2017, les Cubains désirant obtenir un laissez-passer pour les États-Unis étaient confrontés à une véritable course d’obstacles, avec l’obligation de faire leur demande, à leurs frais, dans un pays tiers — en général le Guyana.

« Cela concrétise ce que nous avons toujours dit : que nous cherchons à trouver des moyens pratiques pour soutenir le peuple cubain », a déclaré à la presse le porte-parole du Département d’État, Ned Price.

« Changements minimes »
Frappée par une grave crise économique, Cuba connaît un exode sans précédent. Nombre de Cubains profitent depuis fin 2021 de l’exemption de laissez-passer au Nicaragua, allié de La Havane, pour tenter ensuite de rallier les États-Unis à travers l’Amérique centrale.

Lire aussi: Retraite 2023 : quel est le salaire minimal pour valider un trimestre ?

Retraite 2023
Retraite 2023 : quel est le salaire minimal pour valider un trimestre ?
Actualités Similaires