lundi, juin 24, 2024
- Advertisement -

Visa Schengen 2023 : comment éviter le refus visa pour motif 9 ?

Le visa Schengen 2023 est un laissez-passer indispensable, il est même obligatoire pour les ressortissants étrangers en dehors de l’espace Schengen pour faire du tourisme, rendre visite à un proche, pour travailler ou étudier dans l’un des pays membres de cet espace,. Pour l’obtenir, il faudra suivre une procédure particulière et respecter la période de sa validité.

Un visa Schengen entrée unique, vous pouvez entrer une seule fois dans l’espace Schengen, un visa Schengen double entrée, vous pouvez entrer deux fois dans l’espace Schengen concernant le visa Schengen entrée multiple, vous pouvez entrer un nombre illimité de fois dans l’espace Schengen mais en respectant la période de validité de votre visa. La validité de ce visa varie entre six (6) mois et cinq (5) ans, cependant la durée totale du séjour ne doit pas dépasser trois mois (90 jours) pour toute période de six mois (180 jours).

Visa Schengen 2023
Visa Schengen 2023

Visa Schengen 2023 : comment prolonger un visa Schengen

En principe la procédure de renouvellement de visa Schengen en cours de séjour n’est pas prévue par les textes, et repose exclusivement sur le bon vouloir de l’État dans lequel vous résidez. Une prolongation du visa Schengen peut être accordée à un demandeur, mais uniquement dans des circonstances et des cas bien spécifiques. Pour cela vous devez justifier :

Un cas de force majeure ou d’une raison humanitaire. Cela veut dire que vous ne pouvez pas rentrer dans l’immédiat dans votre pays d’origine sans encourir un grave danger pour vous-même ou votre famille. Dans ce cas-là il peut s’agir par d’une catastrophe climatique survenue dans votre pays et ayant engendré une coupure de toutes les voies de transport et de communication, ou encore ça peut être un trouble politique majeur. La prolongation du visa, pour ce motif si elle est accordée, normalement vous ne payerez pas des frais liés à ce prolongement.

Dans le cas de problèmes personnels importants, comme la nécessité de soigner une maladie qui engage votre pronostic vital. La prolongation du visa, pour ce motif si elle est accordée si elle est habituellement payante (30 € de frais de dossier).

Dans tous les cas-là, le visa ne peut être prolongé que dans la limite de trois (3) mois à compter de la date de votre entrée sur le territoire. Par contre les visas Schengen de trois mois (90 jours) ne peuvent pas être prolongés.

le refus visa pour motif 9
le refus visa pour motif 9

Lire aussi: Dossier de visa Schengen : procédure à suivre

Comment obtenir un titre de séjour en France

Visa Schengen 2023 : le refus visa pour motif 9

Motif 9 : votre volonté de quitter le territoire des Etats membres avant l’expiration du visa n’a pas pu être établie”

Cela signifie que les services consulaires/ambassade ont considéré qu’il y a des doutes quant au fait que vous quitterait l’espace Schengen avant l’expiration du visa et vous comptez peut-être rester dans l’un des pays de l’Espace Schengen après l’expiration de votre visa.

Dans ce cas-là les documents communiqués montrent insuffisamment votre attachement à votre pays d’origine et votre volonté certaine de retour.

Ce refus de visa est lié aussi à la situation économique de pays de votre résidence et des fois même liés au problème géopolitique régional.

Lire aussi: Visa Schengen 2023 : comment éviter le refus visa pour motif 8?

Visa Schengen 2023 : comment éviter le refus visa pour motif 8 ?
Visa Schengen 2023 : comment éviter le refus visa pour motif 8 ?

Visa Schengen 2023 : comment éviter le refus visa pour motif 9 ?

Pour prouver que vous compter bien rentrer dans votre pays d’origine avant la date de l’expiration de votre visa. Il vous faut faire comprendre aux agents consulaires/ambassades que vous avez assez d’attaches fortes de toutes sortes avec ton pays, et que vous n’avez pas d’autre choix que de retourner dans votre pays d’origine avant la date de l’expiration de votre visa.

L’exemple des arguments que vous pouvez avancer aux agents consulaires/ambassades pour justifier des attachements forts a votre pays :

  • Vous possédez des biens immobiliers importants dans votre pays et une situation économique très aisée.
  • Vous avez des attaches familiales très importantes comme un acte de mariage avec une fiche familiale.
  • Vous devez justifier que vous gagniez un bon salaire dans votre pays (fiche de pays…).
  • Vous présentez un certificat de scolarité si vous êtes étudiant.
Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires