vendredi, juillet 19, 2024
- Advertisement -

Visa Schengen 2023 : comment éviter le refus visa pour motif 3 ?

Un visa Schengen 2023 ou le visa de circulation donne le droit de voyager dans tous les pays de la zone de libre circulation Schengen, il doit être demandé auprès du pays principal de votre séjour, elle autorise un nombre d’entrées illimitées dans les vingt-sept États membres de cet espace. Il permet des séjours de moins de trois mois (90 jours) cumulés au sein de la zone Schengen par période de six mois (180 jours).

visas Schengen
visa Schengen

Visa Schengen 2023: le fonctionnement de l’espace Schengen

L’espace Schengen est la zone de libre circulation sans contrôles aux frontières intérieures, cette zone est la plus grande du monde dans laquelle on peut voyager librement, sans contrôle aux frontières intérieur entre deux (2) pays membres de l’espace Schengen mais en garantissant une protection renforcée aux frontières extérieures de cette zone. Pour entrer et déplacer dans l’espace Schengen vous êtes dans l’obligation de respecter certaines conditions, ces conditions de franchissement des frontières différent selon votre nationalité et les règles diffèrent selon que vous êtes ressortissant européen ou ressortissant étranger hors européen.

Les accords de Schengen ont été signés en 1985 dans la localité luxembourgeoise du même nom, elle régit depuis la circulation au sein d’un certain nombre de pays faisant partie de l’Union européenne :

Au sein des frontières de cette zone de libre circulation (Espace Schengen), les ressortissants de pays membres sont exemptés de visa et de contrôle de leurs passeports.

Concernant les étrangers en provenance d’états non-membres de cet espace sont dans l’obligation d’obtenir un visa et de présenter un passeport en cours de validité. Leur visa est valable pour une période de trois mois (90 jours) max pour un court séjour, et fait l’objet de contrôles aux frontières.

L’entrée en vigueur de la convention d’application des accords Schengen depuis 1995 régit donc l’entrée et la circulation au sein des frontières de 27 pays de l’Espace Schengen.

Lire aussi: Alger-Moscou: une alliance stratégique malgré un contexte géopolitique hostile

Visa Schengen 2023 : comment éviter le refus visa pour motif 2 ?

Visa Schengen 2023
Visa Schengen 2023 : comment éviter le refus visa pour motif 2 ?

Visa Schengen 2023: le refus visa pour motif 3

Motif 3 : vous n’avez pas fourni assez de preuves que vous disposez de moyens de subsistance suffisants pour la durée du votre séjour ou de moyens pour le retour dans votre pays, ou pour le transit vers un autre pays dans lequel votre admission est garantie, ou vous n’êtes pas en mesure d’acquérir légalement ces moyens.

Ce motif de refus de visa signifie que les autorités consulaires/ambassades ont considéré que votre demande de visa ne dispose pas des moyens financiers suffisants pour couvrir les coûts et frais de votre séjour en Europe ou pour retourner dans votre pays d’origine ou de résidence, ou pour transiter vers un pays tiers où vous êtes garanti d’être admis.

Les services consulaires/ambassades vérifient que vous disposez de moyens suffisants pour vous déplace, circuler, vous logez, vous nourrir et pour rentrer dans votre pays d’origine c’est-à-dire la somme de 65 euros par jour dans le cas où vous comptez résider dans un hôtel et de 33 euros si vous êtes hébergé.

Des exemples de situations où cela pourrait se produire :

Vous ne fournissez pas assez de preuves de moyens de subsistance, par exemple : des relevés bancaires insuffisants ou des garanties de financement qui ne sont pas crédibles.

Vous n’avez pas donné de preuves que vous êtes en mesure de couvrir les coûts de votre séjour, par exemple : vous êtes au chômage ou vous ne disposez pas de revenus suffisants.

Vous ne fournissez pas de preuve que vous avez les moyens pour retourner dans votre pays d’origine ou de résidence ou de transiter vers un pays tiers où vous êtes garanti d’être admis.

Lire aussi: Pensions de retraite en 2023 : bonne nouvelle, le montant des pensions de retraite seront augmentés.

Validité d’un titre de séjour : ce qu’il faut savoir

titre de séjour
Validité d’un titre de séjour : ce qu’il faut savoir

Visa Schengen 2023: comment éviter le refus visa pour motif 3 ?

  • Il faut que vous fournissiez des preuves suffisantes de moyens de subsistance, par exemple : des relevés bancaires récents et des garanties de financement crédibles.
  • S’assurer que vos informations sur les finances correspond aux informations sur votre séjour.
  • S’assurez que vous disposez des moyens de subsistance suffisants pour couvrir les coûts et les frais de votre séjour et les coûts de retour dans votre pays d’origine ou de résidence ou pour transiter vers un pays tiers où votre admission est garantie.
  • Dans le cas où vous êtes sponsorisé, il faut fournir une preuve de la disponibilité des fonds de votre sponsor.
  • Fournir des preuves de revenus stables, comme un contrat de travail ou une attestation de soutien financier.
  • Si vous avez des biens, il faut fournir des preuves de propriété, comme un acte de propriété ou un contrat de location.

Chaque pays de la zone Schengen peut avoir des exigences financières différentes pour les demandeurs de visas, alors il faut se renseigner d’abord sur les exigences spécifiques de chaque pays et s’y conformer. Même les autorités consulaires/ambassades peuvent demander des informations supplémentaires pour vérifier la disponibilité des moyens de subsistance.

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires