dimanche, juin 16, 2024
- Advertisement -

Visa Schengen 2023 : un pays européen ouvre ses portes aux étrangers

Visa Schengen 2023

Pour le visa Schengen 2023 toujours de nouveau après la pandémie du corona virus (Covid-19) qui a lourdement impacté l’économie mondiale, de nombreux pays européens souffrent actuellement de manque de main-d’œuvre et peinent à recruter du personnel pour répondre à ce besoin au niveau de leurs structures, pour faire face ils envisagent d’ouvrir leurs portes et facilitent les modalités d’attribution de visas Schengen.

Tout comme le Canada, beaucoup de pays européens en souffre également de manque de main-d’œuvre. À l’exemple, l’Allemagne, qui, pour répondre son besoin en main-d’œuvre et pour maitriser le vieillissement de sa population, a décidé de changer sa loi de l’immigration, mais aussi la naturalisation des ressortissants étrangers.

visa Schengen
visa Schengen

Visa Schengen 2023 : comment trouver un emploi en Allemagne ?

En Allemagne le nombre de travailleurs potentiels en âge de travailler à diminuer de près de 150 000 l’année 2022. Dans les prochaines années, ce sera surement beaucoup plus dramatique. L’Allemagne aura besoin d’environ 400 000 immigrés chaque année, et donc bien plus que les années précédentes, selon le président de l’Agence fédérale pour l’emploi, Detlef Scheele.

Cette pénurie de travailleurs qualifiés constitue l’un des grands obstacles auxquels fait face actuellement l’Allemagne, l’Allemagne la première économie européenne se voyant devoir faire face à un besoin urgent de main-d’œuvre, alors que le nombre d’emplois à pourvoir a atteint un niveau record.

Pour combler ce manque, le gouvernement fédéral d’Allemagne souhaite réviser et compléter la loi relative à l’immigration de travailleurs qualifiés, entrée en vigueur en mars de l’année 2020.

L’objectif de cette loi est de simplifier et d’accélérer pour les employeurs le recrutement de main-d’œuvre qualifiée issue de pays hors UE. En parallèle, les lignes directrices de cette nouvelle loi, adoptées récemment par le Conseil des ministres fédéral, devraient donner aux personnes originaires de pays tiers de meilleures chances de trouver un emploi en Allemagne.

Visa Schengen 2023 : des possibilités nouvelles et plus simples pour pouvoir travailler en Allemagne

« Selon le suivi actuel des travailleurs qualifiés, au moins  240.000 emplois de plus doivent être pourvus d’ici 2026. Pour de nombreuses entreprises, la recherche de travailleurs qualifiés est déjà une question existentielle », selon l’exécutif allemand.

« Dans la compétition pour attirer les talents et les soutiens, nous mettons en place des nouvelles possibilités et surtout plus simples pour pouvoir venir travailler en Allemagne », avait déclaré le ministre fédéral du Travail, Hubertus Heil, le but est de concevoir le droit de l’immigration le plus moderne d’Europe, « de manière à ce que tout le monde en profite, aussi bien les personnes qui vivent déjà en Allemagne que celles qui s’y installent ».

Lire aussi: La carte de résident : les conditions pour l’avoir

Tourisme en Algérie : ASL Airlines annonce des promotions vers la kabylie

Tourisme en Algérie : ASL Airlines annonce des promotions vers la kabylie
Tourisme en Algérie : ASL Airlines annonce des promotions vers la kabylie

Visa Schengen 2023 : une immigration professionnelle qui reposera sur la qualification

En effet, l’immigration professionnelle en Allemagne reposera à l’avenir sur trois (3) piliers, à savoir la qualification, l’expérience et le potentiel.

La qualification est l’élément central de l’immigration et comprend comme avant la carte bleue européenne ainsi que les conditions avantageuses offertes par celle-ci comme le regroupement familial, un titre de séjour d’une durée illimitée, la possibilité de changement de poste de travail et un permis de séjour national qui concerne les travailleurs qualifiés avec un diplôme reconnu. Ceux-ci pourront exercer n’importe quel emploi qualifié dans des professions non réglementées indépendamment de leur diplôme.

Les seuils actuels de rémunération pour cette carte bleue européenne seront revus à la baisse, et des conditions plus avantageuses pour les débutants seront mises en place. Par contre, l’accès à une formation professionnelle ou à des études en Allemagne deviendra plus attrayant, selon l’exécutif Allemand.

Lire aussi: Visa Schengen 2023 : comment éviter le refus visa pour motif 1?

Voyages été 2023 : Corsica Linea annonce des bonnes nouvelles

Corsica Linea
Voyages été 2023 : Corsica Linea annonce des bonnes nouvelles

Visa Schengen 2023 : une immigration professionnelle qui reposera sur l’expérience

Pour le pilier expérience, le gouvernement Allemand fait savoir qu’il permet aux travailleurs étrangers qualifiés d’immigrer en Allemagne même si leur diplôme professionnel n’est pas reconnu formellement en amont. Ils doivent pour cela avoir un contrat de travail dans une profession non réglementée. Il leur faut aussi une qualification professionnelle, au moins deux (2) ans d’expérience de travail ainsi qu’un salaire minimal correspondant à la convention collective.

Les personnes qui disposent d’une qualification étrangère mais ne remplissant pas la condition de salaire peuvent, dans un cadre de partenariat de reconnaissance, commencer à travailler en Allemagne et effectuer la procédure de reconnaissance professionnelle en parallèle, selon toujours l’exécutif Allemand.

Visa Schengen 2023 : une immigration professionnelle qui reposera sur le potentiel

En ce qui concerne le pilier potentiel, il s’adresse aux étrangers n’ayant pas encore de contrat de travail. L’élément central est l’introduction d’une carte d’opportunité, sorte de green card comme aux États-Unis pour la recherche d’emploi en Allemagne.

Le potentiel d’intégration durable sur le marché du travail Allemand est déterminé au moyen d’un système de points. Par ailleurs, selon ce texte de loi, ces travailleurs étrangers, dont les Algériens, pourront travailler dans des métiers qui n’ont rien à avoir avec leurs diplômes et leurs formations initiales.

Par contre, le gouvernement allemand prévoit de prendre en compte, beaucoup plus, l’expérience professionnelle, surtout lors de l’octroi des visas de travail, et de centrer la sélection de ses candidats à l’immigration sur la base de plusieurs critères, qui sont:

  • L’expérience professionnelle.
  • Les connaissances linguistiques.
  • Les qualifications.
  • Les liens avec l’Allemagne.
  • L’âge du candidat.

Cette nouvelle loi sera adoptée cette année 2023.

Visa Schengen 2023 : L’Allemagne une terre d’immigration moderne et attractive

Le gouvernement allemand envisage de nouvelles réformes de lois sur l’immigration. Dans le but d’ouvrir le marché du travail allemand aux ressortissants étrangers hors UE. Avec toutes ces nouvelles réformes, l’Allemagne a pour objectif principal d’établir la loi d’immigration la plus moderne de l’Europe. Et ce, dans la mesure où l’Allemagne se retrouve en concurrence avec de nombreux pays européens pour attirer de plus en plus de « têtes pensantes et de cerveaux », y compris les Algériens. Il s’agit de ce qu’a dévoilé le ministre Allemand du Travail, Hubertus Heil, dans une déclaration faite à la presse allemande. Pour ce dernier, le faite d’attirer la bonne main-d’œuvre permettra la prospérité à son pays.

Les dispositions légales s’accompagneront d’une campagne de promotion de l’Allemagne dans le monde on présentant le pays comme une terre d’immigration moderne et attractive.

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires