vendredi, juin 21, 2024
- Advertisement -

Visa Schengen en 2023 : bonne nouvelle, vers la numérisation de la procédure de demande de visa

Le visa Schengen en 2023, les ambassadeurs des pays membres de l’Union Européen (UE) ont en effet arrêté le 29 mars 2023 le mandat de négociation du Conseil relatif à une proposition qui vise à numériser la procédure de visa Schengen. Cette proposition introduit donc une possibilité de faire une demande du visa en ligne qui va remplacer la vignette visa actuelle par un visa Schengen numérique. Elle a pour but donc de rendre la procédure de demande du visa plus efficace et d’améliorer la sécurité de la zone Schengen.

Espace Schengen
Espace Schengen

Lire aussi: Titre de séjour en 2023 : bonne nouvelle l’UE facilite l’obtention de permis de travail

Visa Égypte : des facilitations accordées aux Algériens

Visa Schengen en 2023 : les demandes de visa seront plus faciles

Un visa Schengen numérique va permettre donc aux voyageurs qui sont en règle de demander plus facilement un visa et elle contribuera également dans le même temps à rendre la zone Schengen beaucoup plus sûr. Les demandes de visa en ligne vont donc réduire le nombre de déplacements que doivent faire les demandeurs au consulat/ambassade et facilitera ainsi le processus pour les administrations nationales. Dans le même temps, ce type de visa numérique éliminera les risques liés à la falsification et des vols des vignettes des visas.

Visa Schengen 2023 
Visa Schengen 2023

Lire aussi: Visa Schengen pour les Algériens 2023 : BLS International annonce une nouvelle importante

Visa Schengen 2023 : la création d’une plateforme pour les demandes de visa

Les nouvelles règles proposées vont créer une nouvelle plateforme qui est dédiée aux demandeurs de visas. Donc toutes les demandes de visa Schengen seront faites par l’intermédiaire de cette nouvelle plateforme, c’est un site web unique, qui est chargé de transmettre les demandes aux systèmes nationaux en la matière. Sur cette nouvelle plateforme, les demandeurs de visas pourront introduire toutes les données adéquates, comme le téléchargement des copies électroniques de leurs documents de voyage et les pièces justificatives et de payer leurs droits de visa.

Ils seront aussi informés des décisions relatives à leur visa. Les demandeurs de visas ne devront se présenter en personne au consulat/ambassade uniquement

  • S’ils demandent un visa pour la première fois.
  • Si leurs données biométriques ne sont plus valides.
  • S’ils ont acquis un nouveau document de voyage.

Lorsqu’un individu a l’intention de se rendre dans plusieurs Etats de l’Espace Schengen, la nouvelle plateforme déterminera donc automatiquement le pays responsable de l’examen de la demande et ce en fonction de la durée du séjour. Toutefois, le demandeur de visa aura également une possibilité d’indiquer si sa demande doit être traitée par un pays membre spécifique et ce en fonction de l’objet de son voyage.

En vertu de ces nouvelles règles proposées, les visas Schengen seront donc délivrés sous format numérique, ça veut dire que le visa est délivré sous la forme d’un code-barres 2D signé cryptographiquement. Cela va réduire les risques liés à la contrefaçon et au vol de vignettes visa.

visa numérique
visa numérique

Lire aussi: La douane en 2023: une nouvelle mesure qui va soulager les problèmes de vos voyages

Visa Schengen en 2023 : rendre les procédures de demande du visa plus fluides et plus efficaces

Les récents défis en matière de la migration et de la sécurité ont bouleversé le contexte dans lequel s’inscrit la politique de l’Union Européen (UE) en matière de visas. En outre, la crise sanitaire mondiale due au COVID-19 a ralenti sensiblement les opérations en matière de visas et rendu donc nécessaire de numériser davantage les procédures de demande.

Dans le même temps, les évolutions technologiques offrent donc de nouveaux dispositifs en matière de sécurité ainsi que des possibilités de rendre les procédures de demande du visa plus fluides et plus efficaces, tant pour les demandeurs de visas que pour les autorités nationales.

Dans ce contexte, la Commission européenne a présenté, le 27 avril dernier (2022), une proposition législative qui vise à numériser la procédure de visa.

Sur la base du mandat de négociation arrêté aujourd’hui, la présidence du Conseil entamera donc des négociations avec le Parlement européen pour parvenir à un accord sur le texte définitif.

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires