- Advertisement -

AAH de la CAF 2024 : Les nouveaux plafonds de ressources à ne pas dépasser !

AAH de la CAF 2024 – Pour cette nouvelle année 2024, afin de continuer à toucher les aides sociales de la Caisse d’Allocations Familiales, des nouvelles conditions requises. En effet, il faut savoir que le versement de l’Allocation aux Adultes Handicapés est conditionné par un plafond de ressources à ne pas dépasser.

Donc afin, de continuer à toucher cette aide versée chaque mois aux allocataires en situation d’handicap, il ne faut pas :

Dépasser les plafonds de ressources appliqués par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF).

L’Allocation aux Adultes Handicapés, s’adresse aux individus en situation d’handicap

La Caisse d'Allocations Familiales (CAF)
La Caisse d’Allocations Familiales (CAF)

Lire aussi : Chèque énergie unique de 831 euros : Un nouveau format en 2024 !

La Prime d’Activité en 2024 : Le salaire à ne pas dépasser pour cette année !

La fameuse Allocation aux Adultes Handicapés représente un soutien financier de grande importance essentiel pour les individus en situation de handicap. Notamment en ces moments de crise que traverse la France.

En effet, cette prime, versée chaque mois aux allocataires éligible, par la Caisse d’Allocations Familiales.

Elle vise à garantir un revenu minimum aux individus qui ne peuvent pas travailler pleinement. Et ce, en raison de leur handicap.

Néanmoins, cette allocation n’est pas accessible à tous. En effet, un taux d’incapacité d’au moins 80 %, doit être prouvé par des professionnels de la santé.

En plus, l’âge minimum requis pour toucher cette aide est de 20 ans. Mais, les jeunes de 16 ans peuvent soumettre une demande s’ils ne sont plus considérés comme étant à charge de leurs parents.

Afin de soumettre une demande à ce coup de pouce, il faut s’inscrire sur le site internet de la Caisse d’Allocations Familiales. En plus, pour estimer le montant de votre droit, vous pouvez utiliser le simulateur en ligne.

Il faut, également fournir les informations personnelles telles que vôtre :

  • Nom.
  • Adresse.
  • Âge ainsi que le nombre d’enfants à charge.

Il faut souligner que, le montant de l’Allocation aux Adultes Handicapés varie en fonction :

  • De la situation familiale.
  • Du nombre d’enfants à charge.

AAH de la CAF 2024 : Une déconjugalisation qui profite à de nombreux bénéficiaires

Depuis le mois d’octobre dernier (2023), l’Allocation aux Adultes Handicapés à connut un changement significatif. En effet, avec l’individualisation de cette aide, la Caisse d’Allocations Familiales :

  • Ne prend plus en compte les revenus du conjoint dans le calcul de montant de cette prime.

Cette nouvelle mesure va profiter à de nombreux allocataires qui se voyaient exclus de ce coup de pouce. Et ce, en raison des revenus de leur conjoint. En plus l’application de la déconjugalisation est automatique.

L’individualisation de cette allocation touche, environ 120 000 personnes sur 1 million d’allocataires concernés.

AAH de la CAF 2024 : Les nouveaux plafonds de ressources à ne pas dépasser !

Bien que ce coup de pouce de la Caisse d’Allocations Familiales puisse être cumulé avec un emploi, certaines conditions doivent se voir respectées. C’est le cas, notamment la durée du travail.

En effet, la durée du travail, doit être à temps partiel et ne doit pas donc dépasser un certain seuil d’heures. Pour tout renseignement sur la durée, il faut se renseigner auprès de la :

  • Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

En effet, la Maison Départementale des Personnes Handicapées peut déterminer la durée de travail la plus appropriée. D’ailleurs, généralement, cette limite est d’environ 20 heures par semaine.

Toutefois, d’autres conditions doivent également être respectées pour maintenir le droit à cette aide. Et ce, tout en exerçant une activité professionnelle.

En plus, le nouveau montant de ce coup de pouce en 2024 après la revalorisation est de 1 016 euros.

Pour toucher cette fameuse prime, plusieurs conditions requises, notamment l’âge, la résidence sur le territoire Français ainsi que le taux d’incapacité.

Il est très important de noter que, certaines maladies spécifiques ouvrent également le droit à cette prime. Et ce, selon les critères établis par :

  • La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

En plus il est important de savoir que : Lorsque l’allocataire bénéficiaire de cette aide exerce un travail, le montant de l’AAH va baisser progressivement. Et ce, en fonction du salaire de l’allocataire bénéficiaire.

Ainsi, il faut veiller à ce que les revenus restent en dessous des plafonds fixés par la législation. Il est très important de noter que :

Les revenus qui viennent d’une activité professionnelle ne sont pas pris en compte dans le calcul de l’allocation. Et ce, pendant les six premiers mois de travail en milieu ordinaire.

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires