web analytics
- Advertisement -
ActualitéAides CAF : Qu'est-ce que la "solidarité à la source" voulue par...

Aides CAF : Qu’est-ce que la « solidarité à la source » voulue par le premier ministre ?

Aides CAF – Le Premier ministre Gabriel Attal s’est exprimé, le jeudi dernier sur le plateau de l’émission L’Événement, au sujet de sa volonté de mettre en place « la solidarité à la source ».

Et ce, afin de simplifier les démarches pour les bénéficiaires d’aides sociales et d’allocations familiales pour lutter contre le non-recours.

Les déclarations de Gabriel Attal

« Ce qui me rend dingue, ce qui m’énerve, c’est qu’il y a de nombreux Français qui ont droit à des aides et qui ne les demandent pas », a regretté Gabriel Attal sur le plateau de la chaîne France 2.

Il ajoute :  » Souvent, ce sont des Français qui travaillent, qui ne savent pas qu’ils ont droit à ces allocations, qui n’ont pas forcément le temps de remplir les papiers, de préparer les dossiers, parce qu’ils travaillent beaucoup et donc ils ne sont pas forcément informés ».

Pour y remédier, le premier ministre Gabriel Attal a rappelé : « il y a un projet sur lequel je me suis engagé : la solidarité à la source ».

Ce projet déjà défendu par Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle de 2022, vise à simplifier, voire à automatiser, les démarches pour les bénéficiaires du RSA et de la prime d’activité.

L’idée est de les informer directement sur ce à quoi ils ont droit et de faire en sorte que ce ne soit plus la croix et bannière pour demander telle ou telle aide.

La solidarité à la source, dans sa formule la plus développée, pourrait conduire à terme au versement automatique des allocations sur le compte bancaire.

Aides CAF : Les formulaires bientôt préremplis !

 » L’État, aujourd’hui, est capable de savoir combien vous gagnez pour prélever automatiquement vos impôts.

S’il sait combien vous gagnez, il peut vous verser automatiquement les allocations auxquelles vous avez droit », a détaillé Gabriel Attal.

Pour ce faire, le premier ministre a souhaité procéder progressivement.

 » Pour un certain nombre de prestations sociales, on va permettre que les formulaires pour le demander soient automatiquement préremplis avec les informations dont dispose l’État.

Pour la solidarité à la source, c’est une première brique très importante, qui est le système sur lequel on veut arriver à la fin du mandat », a expliqué le Premier ministre.

À lire aussi : Chèque énergie de 759 euros : Qui peut bénéficier de cette prime et quand ?

Billets d’avion pour le Ramadan 2024 : Voici les compagnies qui proposent les bons plans !

RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -