vendredi, juillet 19, 2024
- Advertisement -

Déclaration d’impôt 2023 : les 3 bonnes nouvelles qu’il faut savoir pour cette année

Déclaration d’impôt 2023, il faut savoir que la période des déclarations d’impôt en France sur le revenu a déjà démarré pour les formulaires papier. À compter du jeudi dernier le 6 avril 2023, les déclarations d’impôts sur le revenu formulaires en papier sont commencées. Concernant la partie digitale, le site internet officiel va ouvrir ses portes à compter de la semaine prochaine. En effet, avec l’inflation qui touche la France, certains individus auront moins d’impôts à payer! Donc une excellente nouvelle.

Impôts
Impôts

Lire aussi: Allocation de Soutien Familial de la CAF 2023 : les concernés, le montant et les conditions pour toucher l’allocation

Revalorisation des aides sociales : voici les nouveaux montants à connaître

Déclaration d’impôt sur le revenu : 3 nouveautés qui vont soulager les Français

Le jeudi prochain 13 avril, c’est le top départ pour les déclarations d’impôts sur le revenu de l’année dernière, soit l’année 2022. Les individus qui passent leurs déclarations par le digital auront donc  jusqu’au 8 juin prochain pour le faire. Les individus qui sont à l’ancienne et continuent de faire leur déclaration via le papier auront jusqu’au 22 mai prochain pour envoyer leurs formulaires. Un dernier délai qu’il ne faut pas oublier.

Ensuite, à partir du premier septembre de cette année 2023, tous les contribuables régleront leur impôt sur le revenu et ce par le biais du prélèvement à la source. Mais, les temps sont durs pour les citoyens Français. En effet, le coût et le prix de la vie a nettement augmenté cette année dans tous les domaines. À l’inverse, les salaires ne suivent pas la même hausse et l’épargne s’amenuise. Mais pas de panique. On vous partage quelques bonnes nouvelles qui pourraient vous apporter quelques euros en plus.

Inflation
Inflation

Lire aussi: Forfait logement RSA 2023 : à quoi sert-il et comment est-il calculé ?

Déclaration d’impôt 2023 : l’inflation est une bonne nouvelle pour les contribuables

L’inflation qui ne cesse de grimper inquiète de nombreux citoyens Français. Pourtant, elle a ses avantages. En effet, les journalistes de la chaine de télévision TF1 ont expliqué que l’inflation avait le mérite de faire baisser l’impôt sur le revenu de nombreux foyers. La raison, c’est l’augmentation du barème des impôts, parce que ce dernier suit toujours le niveau d’inflation. La chaine Française a donné deux (2) exemples :

  • Un célibataire qui perçoit le Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance (SMIC) ne paye pas d’impôts. Mais, pour cette année 2023, il aurait dû payer la somme de 66 euros sans la revalorisation. Mais avec la hausse du barème, il ne va pas donc les régler encore cette année.
  • Un individu qui perçoit 2.500 euros net par mois a payé 2.560 euros l’année dernière (2022). Avec la réévaluation, il ne va régler que 2.232 euros. Une baisse donc de 328 euros.

Pourquoi cette revalorisation du barème fait-elle diminuer l’impôt sur le revenu de certains individus ?

Pour un rappel, l’impôt sur le revenu est partagé en cinq (5) tranches : 0% / 11% / 30% / 41% et 45%. Dans chacune des cinq tranches, un taux d’imposition différent s’applique. Avec cette revalorisation, chacun des seuils a été élevé de 5,4%.

Bien sûr, tout le monde en France n’est pas logé à la même enseigne. Cela n’aura donc pas d’impact pour les individus qui ont eu des augmentations de salaire au même niveau que les tarifs de marché. Vous pouvez donc profiter de cette baisse d’impôt sur le revenu si votre rémunération a augmenté de minimum de 5,4%.

impôts sur le revenu
impôts sur le revenu

Lire aussi: Allocations et prestations 2023 de la CAF : le guide complet de l’AAH, AEEH et AJPA.

Déclaration d’impôt 2023 : la hausse du barème kilométrique

De plus, les conducteurs vont également avoir une très bonne nouvelle. En effet, si vous avez besoin d’utiliser votre voiture pour rejoindre le lieu de votre travail, le gouvernement Français vous a donné un véritable coup de pouce. En effet, il a prévu une augmentation qui est exceptionnelle du barème de l’indemnité kilométrique de 5,4%.

Gabriel Attal, Ministre de l’Action et des Comptes publics, a déclaré que cette disposition va aider environ deux millions de ménages qui payent l’impôt sur le revenu.

Pour un petit rappel, le barème avait déjà été augmenté de dix (10) % en janvier dernier (2022). Donc, les salariés qui font la déclaration et déduisent les frais réels ne peuvent être que satisfaits. Cela concerne les frais d’assurance de carburant ou d’entretien. Cette nouvelle hausse « peut représenter plus de cent (100) euros pour un célibataire qui gagne 2.900 euros », a expliqué Gabriel Attal.

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires