dimanche, juillet 21, 2024
- Advertisement -

Nouveau titre de séjour en France : une opportunité pour ces travailleurs

Nouveau titre de séjour en France, avec le projet de loi sur l’immigration, le gouvernement Français réfléchit à un nouveau permis de séjour pour atténuer les pénuries de mains d’œuvre que connait la France actuellement.

Se titre de séjour que l’Etat Française délivrent au ressortissant Algérien leurs permet de séjournés de façon régulière et faire leurs entrées sur le sol français et d’y rester sur une période de plus de trois mois. Tout ressortissant Algérien qui est contrôlé et qui ne dispose pas de ce document est considéré comme étant en situation irrégulière.

Nouveau titre de séjour en France
Nouveau titre de séjour en France

Nouveau titre de séjour en France : pour équilibrer les besoins du marché du travail

La France réfléchit à un nouveau permis de séjour pour les étrangers pour atténuer les pénuries de main-d’œuvre

La réforme française intervient à un moment où d’autres pays européens assouplissent également les règles d’immigration pour faire face aux pressions du marché du travail, bien qu’il s’agisse d’un sujet particulièrement sensible en France.

Lire aussi 

Titre de séjour : la France invente un titre de séjour spécial

Stress en voyage : 5 conseils pour le gérer

Le gouvernement français souhaite un nouveau permis de séjour pour les Algériens et les étrangers afin de combler les pénuries de compétences et de permettre à certains demandeurs d’asile d’entrer rapidement sur le marché du travail dans le cadre des révisions proposées des règles d’immigration.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et le ministre du Travail Olivier Dussopt ont déclaré au journal Le Figaro que le projet de loi qui devait être envoyé au Parlement début 2023 visait à équilibrer les besoins du marché du travail et les préoccupations des électeurs concernant l’identité, l’intégration et la sécurité.

Nouveau titre de séjour en France
Nouveau titre de séjour en France

Immigrations : des pays européens assouplissent les règles

La réforme française intervient à un moment où d’autres pays européens assouplissent également les règles d’immigration pour faire face aux pressions du marché du travail, bien qu’il s’agisse d’un sujet particulièrement sensible en France.

  1. Le chancelier allemand Olaf Scholz a déclaré ce mois-ci que la plus grande économie d’Europe devrait attirer davantage de travailleurs étrangers et faciliter le travail des femmes et des personnes âgées afin d’éviter les pénuries de main-d’œuvre et une crise du système de retraite dans les années à venir.
  2. L’Espagne a modifié ses règles en matière de permis de séjour cette année pour réduire les restrictions imposées au travail des étudiants étrangers et pour autoriser des permis de travail temporaires pour les secteurs surchargés, tandis que l’Égypte fournira des travailleurs saisonniers pour aider à répondre aux besoins du secteur agricole grec dans le cadre d’un programme pilote.
  3. En Grande-Bretagne, cependant, où le Brexit a exacerbé les pénuries de main-d’œuvre, le Premier ministre Rishi Sunak a repoussé les appels des entreprises à libéraliser l’immigration pour aider à stimuler la croissance.

Darmanin à Alger: immigration, visas et sécurité sur la table

Nouveau titre de séjour en France : les professions soufrant de pénuries aiguës

Dans le cadre des plans français, le nouveau permis de travail pour les secteurs en difficulté de l’économie courrait jusqu’à fin 2026 et chercherait à « régulariser » certains groupes d’étrangers et ressortissants Algérien travaillant déjà dans le pays, plutôt que les nouveaux arrivants.

Un rapport publié par l’INSEE en novembre a pointé les maçons, les aides-soignants, les bouchers et les plombiers parmi les professions souffrant de pénuries aiguës. Le ministre du Travail Olivier Dussopt a déclaré que le projet de loi reflétait « le pragmatisme et le réalisme » du gouvernement.

Nouveau titre de séjour en France : le projet de loi sur l’immigration n’est pas assez sévère

Lire aussi: Titre de séjour spécial : la France invente un titre de séjour spécial

Titre de séjour spécial : la France invente un titre de séjour spécial
Titre de séjour spécial : la France invente un titre de séjour spécial

Le chômage en France est tombé à son plus bas niveau depuis 14 ans au troisième trimestre mais a tout de même dépassé 7 %. Même ainsi, de nombreux électeurs sont contre l’utilisation de l’immigration pour combler les lacunes.

Le gouvernement du président Emmanuel Macron n’a pas de majorité de travail à la chambre basse du parlement et aura besoin du soutien du parti conservateur Les Républicains pour passer au vote.

Certains législateurs de droite avertissent que le projet de loi sur l’immigration n’est pas assez sévère et conduira à une vague d’étrangers présents illégalement en France obtenant des papiers. Les opposants de gauche disent que les propositions sont trop répressives.

 

 

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires