web analytics
- Advertisement -
ActualitéPermis de travail : nouvelles mesures annoncées

Permis de travail : nouvelles mesures annoncées

Le gouvernement canadien a décidé de faire quelques modifications sur le permis de travail, dans le but d’attirer plus de travailleurs étrangers. Continuer la suite de l’article pour davantage d’informations.

C’est quoi un permis de travail ?

permis de travail
permis (autorisation) de travail

Il y a deux catégories :

les permis(autorisation) de travail ouverts peuvent être délivrés pour certaines catégories de personnes notamment: les jeunes diplômés, les jeunes travailleurs participants à des programmes spéciaux, les époux et les conjoints de fait de certains travailleurs et de certains étudiants étrangers, les demandeurs de résidence permanente qui ont présenté leur demande au Canada.

Les permis(autorisation) de travail dits «fermés» lient le travailleur étranger temporaire à un employeur donné qui doit, préalablement faire une demande d’Étude d’Impact sur le Marché du Travail (EIMT) et soumettre une offre d’emploi par l’intermédiaire du Portail des employeurs et payer certains frais.

Lire aussi: Visa 2023 : un pays exempte 34 États de visa touristique

Permis de travail : attirer les travailleurs étrangers

les travailleurs étrangers
les travailleurs étrangers

La pénurie de main-d’œuvre sur le territoire canadien touche de nombreux secteurs. Et pour faire venir des travailleurs issu d’autres pays, de nouveaux changements ont été mis en place par le gouvernement canadien, dans le but d’attirer davantage de travailleurs en d’hors du territoire canadien.

Les autorisations de travail seront élargies, et ce pour inclure les conjoints et les enfants à charge titulaire du permis de travail, selon le site Algérie 360.

Les concernés par ce changement

L’état canadienne sur son site officiel, a annoncé que des changements sur la mise en place en ce qui concerne les autorisations de travail pour les étrangers. Ce changement compte inclure les conjoints et les enfants à charge dans toutes les autorisations de travail et qui occupe un poste de n’importe quelle catégorie de 0 à 5 (formation, éducation, expérience et responsabilité FEER). Ou les conjoint et les enfants à charge détenteurs d’une autorisation de travail ouvert, et ce à partir du 30 janvier 2023.

les conjoints et les enfants à charge
les conjoints et les enfants à charge

Par contre les conjoints et les personnes à charge d’un travailleur occupant d’un emploi FEER (4 ou 5), s’inscrivant dans le volet des postes à faible salaire du programme agricole des travailleurs temporaires ne sont pas concernés par ce changement car cette catégorie de travailleurs ne fait pas encore partie de ce dispositif qui leur permettra de ramener leur conjoint et leurs enfants.

Lire aussi : Titre de séjour pour les médecins étrangers : la France prépare une mesure importante

Demandeurs de visa Schengen : où sont transmises leurs données personnelles ?

Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -