web analytics
- Advertisement -
Actualitésans papiers : La France expulse un enfant algérien atteint d’une maladie      

sans papiers : La France expulse un enfant algérien atteint d’une maladie      

Les sans papier sont toujours exposer aux risque d’être expulser des territoires français, en effet les autorités françaises ont décidé d’expulser un enfant algérien atteint d’une maladie rare suscitant ainsi indignation et colère en France et en Algérie. Une grande manifestation au gain de solidarités a été d’ailleurs, organisé jeudi 8 décembre dernier en France pour dénoncer cette mesure d’une extrême gravité que rien ne justifie. De nombreux Algériens ont choisi de quitter le pays, n’ont pas pour poursuivre leurs études à l’étranger ou se lancer dans une nouvelle carrière, mais plutôt pour des raisons médicales. En effet, c’est l’histoire de la famille Lariche qui a rejoint la France en 2019.

Face à l’état de santé délicat de son fils, Fethi Lariche un sans papier Algérien tente par tous les moyens de rester en France pour soigner son fils, à commencer par demander un titre de séjour. Malheureusement, suite au dépôt de son dossier, Fethi s’est vu refuser la requête à plusieurs reprises.

Lire aussi: Carte de séjour : démarche à suivre 

Sans papiers : louei l’enfant Algérien qui est allé en France pour se soigner

Il s’appelle Louei est allé en France en 2019 avec son père et sa mère pour se soigner de sa maladie rare qui le clouait au lit des années durant. Agé de 9 ans, l’enfant algérien ne bouge pas après avoir perdu l’usage de ses membres inférieurs et supérieurs. La famille a décidé de se rendre dans l’Hexagone sur conseils du médecin traitant de l’enfant en Algérie pour une meilleure prise en charge.

Sans papier: Une prise en charge qu’on ne peut pas lui assurer en Algérie

Son cas nécessite une prise en charge adéquate qu’on ne peut lui assurer en Algérie, a-t-on indiqué. On lui a diagnostiqué en fait, un quadriparésie spastique et dystonique secondaire à une encéphalopathie anoxo-ischémique-néonatale.

En effet, selon les médecins traitants de cet enfant algérien, ce dernier doit prendre quotidiennement un traitement anti-parkinsonien, mais aussi des médicaments pour l’épilepsie et la constipation, ainsi que plusieurs autres suppléments alimentaires.

 Sans papiers: L’avis tranché du médecin traitant En France

Louei est pris en charge au niveau d’un hôpital spécialisé à Grenoble. Tout marchait pour le mieux pour lui, jusqu’à ces derniers mois. Ce n’est pas parce que son état de santé s’est dégradé, mais car les autorités françaises ont refusé de lui délivrer un titre de séjour à lui et son père. La mère, elle, a quitté l’Hexagone depuis quelques mois déjà.

En effet, dans un témoignage accordé à actu.fr, Fethi a fait savoir que la maman de Louei a dû quitter la France pour retourner en Algérie. Et ce, notamment à cause de la situation de cette famille sur le territoire français. De son côté, le papa de Louei n’a pas perdu espoir, il s’est baladé d’hébergement à un autre et à fait appelle à la mobilisation des médecins de son enfant, pour éviter de rentrer en Algérie. Pour, notamment, obtenir cette autorisation juridique nécessaire pour la vie de son fils Louei.

Allocations en France: traque des faux bénéficiaires algériens

Sans papier
sans papier

Sans papiers: L’administration donne des justifications

L’administration justifie sa décision intrigante par le fait, estime-t-elle, que les médicaments administrés pour l’enfant peuvent être modifiés et sont disponibles en Algérie. Ce qui est archi-faux et ce de l’avis même du médecin de Louei à Grenoble.

Bénéficiant du soutien de la mobilisation de ses médecins, ces derniers ont fait savoir que l’administration française a refusé à plusieurs reprises l’octroi d’un titre de séjour à cette famille algérienne en évoqué la possibilité de son traitement en Algérie. Chose que tente ces médecins de démentir, en précisant que le petit Louei doit se nourrir grâce à des poches alimentaires. Et doit également suivre un traitement, nécessitant une prise en charge lourde.

Sans papier: Les citoyens et les médecins de louei se mobilisent

Le mercredi 7 décembre 2022, les médecins de Louei accompagnés de son papa, Fethi se sont réuni devant la préfecture de Grenoble, pour faire bouger le dossier de Louei.

« L’administration se trompe en disant que certains médicaments de son traitement peuvent être modifiés », a déclaré en effet, Baudu le médecin traitant  à certains organes de presse français qui ont rapporté l’information jeudi dernier.

Pis encore, le même médecin affirme que «si le handicap de Louei n’est pas pris en charge, il risque de mourir ». Malgré l’avis tranché de ce spécialiste, les autorités françaises maintiennent leur démarche. Chose qui a fait sortir bon nombre de citoyens dans rue jeudi, pour crier au scandale et appeler à l’annulation de la décision de l’expulsion de l’enfant et son père vers l’Algérie.

 

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -