mercredi, juillet 24, 2024
- Advertisement -

Visas Schengen rejetés : voici les sommes dépensées par ces pays africains

Visas Schengen rejetés – Les visas Schengen sont de plus en plus difficiles à obtenir pour les ressortissants de nombreux pays africains.

En 2023, près de 56 millions d’euros ont été dépensés en demandes de visas Schengen qui ont été rejetées par les pays membres de l’espace Schengen.

Ce coût exorbitant suscite de vives réactions parmi les populations concernées.

L’impact financier des visas Schengen rejetés

L'impact financier des visas Schengen rejetés

Selon le site Courrier International, près de 56 millions d’euros. C’est la somme perdue par les Africains en 2023 en demandes de visas Schengen refusées par les pays membres de l’espace Schengen.

Ce coût abyssal occupe la presse africaine, qui revient sur ce chiffre et examine les répercussions économiques et sociales de ces refus.

Les Algériens, les plus touchés

Les Algériens sont les plus touchés par ce phénomène financier, selon le site de Radio M. « Treize millions d’euros ont été dépensés en vain pour des demandes rejetées », souligne le média algérien, rappelant que le salaire moyen en Algérie se situe entre 240 et 300 euros par mois.

Les 80 euros requis pour chaque demande de visa représentent donc plus d’un tiers de leur revenu mensuel.

Radio M dénonce cette « iniquité flagrante », en pointant du doigt le fait que ces démarches coûteuses n’offrent aucune garantie d’obtenir le visa tant convoité.

Le poids des refus de visas dans d’autres pays africains

Les ressortissants algériens ont dépensé plus de 13 millions d’euros en frais de demandes de visas Schengen rejetées.

Le Maroc vient ensuite avec près de 11 millions d’euros. L’Égypte, le Nigeria et la Tunisie suivent respectivement avec 3,75 millions d’euros, 3,44 millions d’euros et 3,11 millions d’euros.

Ces chiffres révèlent l’ampleur du problème et l’impact financier significatif des refus de visas sur les citoyens de ces pays.

Les coûts cumulés pour l’ensemble du continent

Des 56,3 millions d’euros dépensés par l’ensemble des ressortissants africains dans les demandes rejetées de visa Schengen, ces cinq pays en ont mis plus de 35 millions d’euros.

Cela souligne l’énormité du problème pour l’ensemble du continent africain et la nécessité de repenser les politiques de visa pour éviter de telles pertes financières.

Une tendance inquiétante pour l’avenir

Si la tendance reste ainsi pour l’année en cours, les pays africains vont perdre encore plus. En effet, l’Union européenne envisage d’augmenter les frais de demandes de visa Schengen.

Les frais de demande passeront de 80 à 90 euros pour les adultes et de 40 à 45 euros pour les enfants.

Cette augmentation prévue ne fera ainsi qu’aggraver la situation financière des demandeurs, rendant le processus encore plus prohibitif pour ceux qui cherchent désespérément à voyager légalement en Europe.

Lire aussi :

Entrer dans l’Espace Schengen : voyager sans visa avec ce nouveau système

Visa Schengen Espagne 2024 : Les demandeurs Algériens dans le top 3 de ce classement !

Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
Actualités Similaires