- Advertisement -

Chèque énergie pour 2024 : Mauvaise nouvelle pour 1 million de Français !

Chèque énergie pour 2024 – Une mauvaise nouvelle s’annonce pour environ 1million de Français éligible au chèque énergie en 2024. Et pourtant, ces Français exclus de ce dispositif d’aide remplissent les critères requis pour l’obtenir.

Des associations réagissent après la hausse de 10 % des prix de l’électricité en 2024

Pouvoir d'achat en France
Pouvoir d’achat en France

Lire aussi : AAH CAF en 2024 : Les aides cumulables avec cette allocation !

Chèque alimentaire 2024 : Un nouveau système pour rétablir cette aide !

La fin du bouclier tarifaire en France a engendré une hausse de près de 10 % des prix de l’électricité. Cette situation a poussé plusieurs associations familiales et de consommateurs à réagir.

En effet, quelques jours seulement après la hausse notable du prix de l’électricité actée le premier février, une alerte a été lancée par ces associations.

Ces associations ont montré dans un communiqué, leur inquiétude quant au versement de ce chèque en 2024. En effet, cette prime promise par le gouvernement Français peut échapper à une partie de la population. Et ce, en raison d’un pépin technique.

Le gouvernement Français envisage d’exclure près d’un million de bénéficiaires du chèque énergie. Alors que ces Français remplissent les critères requis pour l’obtenir.

Les signataires de ce communiqué, dénoncent une véritable inégalité d’accès à cette aide publique et ce, en raison d’une carence de l’administration. Ce communiqué signé :

  • Association Force Ouvrière Consommateurs (AFOC).
  • L’association Consommation Logement Cadre de vie (CLCV).
  • Conseil National des Associations Familiales Laïques (CNAFAL).
  • La Confédération syndicale des Familles (CSF).
  • Association Familles Rurales.
  • L’Union Fédérale de la Consommation (UFC).
  • Union Nationale des Associations Familiales (UNAF).

Chèque énergie pour 2024 : Mauvaise nouvelle pour 1 million de Français !

En effet, les nouveaux ayants droit à ce dispositif d’aide risquent de ne pas le toucher en 2024. En plus, ils risquent également de ne pas bénéficier des protections associées, notamment :

L’interdiction de réduction de puissance électrique pendant la trêve hivernale. Il faut noter que cette trêve, débute le premier novembre 2024 jusqu’au 31 mars 2025.

En effet, dans un projet de décret mis en consultation au Conseil Supérieur de l’Energie indique que :

Seuls les bénéficiaires de ce chèque en 2023 recevront cette aide du même montant cette année (2024). Et ce, sur la base de leur RFR (Revenu Fiscal de Référence) de l’année 2021.

La disparition progressive de la Taxe d’Habitation, annoncée par le gouvernement Français il y a 4 ans, est la cause de :

L’impasse dans laquelle se trouve les services fiscaux et ce, afin d’identifier les occupants d’un même ménage et calculer le nombre d’UC (Unités de Consommation).

Pour sa part, la Direction Générale de l’Énergie et du Climat (DGEC), estime que chaque année :

  • 1 million de foyers accèdent pour la première fois à ce dispositif d’aide.

Le faite de les exclurent de ce dispositif, alors que leurs revenus correspondent au critère d’éligibilité requis est inacceptable et scandaleux.

Chèque énergie pour 2024 : Bruno Le Maire rassure les Français

Interrogé sur le média Français France 5, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, s’est voulu être rassurant. En effet, il estime qu’il n’y aurait « aucun perdant ».

Néanmoins, le gouvernement Français a reconnu que « pour un certain nombre de raisons techniques », une partie des Français risquait de ne pas le toucher cette aide en 2024.

Un guichet de réclamation sera ouvert pour toutes celles et ceux qui s’estiment lésés. Comprenez donc : il y aura bien des perdants mais ils pourront râler.

Bruno Le Maire explique que : « Puisque la taxe d’habitation est supprimée, on a plus de mal à identifier le logement ».

Donc, les nouveaux ménages, d’étudiants par exemple, ou ceux dont le revenu a baissé risquaient de ne pas toucher cette aide.

Le gouvernement Français précise que : « Un guichet de réclamation en ligne sera mis en place pour ceux qui n’auraient pas touché cette aide à l’issue de la campagne d’envoi ».

Il faut noter que, la compagne d’envoi de ces chèques se déroule en avril et en mai.

Le gouvernement précise également que :

« Ceux qui pensent éligibles à ce dispositif, mais qui ne l’ont pas reçu à la mi-mai pourront faire une réclamation ».

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires