dimanche, juin 16, 2024
- Advertisement -

Douane aéroport d’Alger : Saisis de plus de 62 000 euros sur deux passagères !

Douane aéroport d’Alger – Pour un voyage depuis ou vers le territoire Algérien, les voyageurs doivent obligatoirement respecter les montants des devises autorisés.

En effet, toute infraction à la réglementation en vigueur entrainera la saisie de cette somme. En plus, ils risquent de lourdes peines.

D’ailleurs, les services de la douane algérienne rappellent que dans le cas d’un montant de devises :

Inférieure à 1000 euros (5000 euros pour les voyageurs étrangers). Les voyageurs nationaux, résidents ou pas, ne seront pas soumis à l’obligation de déclaration douanière.

Le 06 juin dernier les services de la police aux frontières de l’Aéroport d’Alger, ont :

  • Réussi déjoué une tentative de contrebande de devises.

En effet, selon un communiqué des services de la sûreté nationale :

  • Des euros ainsi que des dollars, ont été retrouvés dissimulées dans des bagages à main de deux passagères.

Douane aéroport d’Alger : Saisis de plus de 62 000 euros sur deux passagères !

La déclaration douanière
La déclaration douanière

Lire aussi : Les frais de visa Schengen : exemption pour ce pays africain

Vols internationaux en été 2024 : Air Algérie annonce le renforcement de son programme vers cette destination !

Selon le communiqué des services de la sûreté nationale, publié le 06 juin dernier :

Les deux passagères en question s’apprêtaient à quitter le territoire national depuis l’aéroport d’Alger à destination de la capitale Turc d’Istanbul. Les services de la sûreté les ont interpellées à avec des devises en euros et en dollars non-déclarées.

En plus, la publication précise que :

«Les services de la police aux frontières aériennes de l’aéroport d’Alger, ont déjoué, dernièrement une tentative de contrebande d’une somme en devises. Cette dernière estimée à 62 770 euros et 3 520 dollars».

Le communiqué de la sûreté nationale indique également que :

«La vigilance des agents de la sûreté nationale relevant de la brigade de la police aux frontières aériennes a permis de saisir ces montants en devises. Des sommes soigneusement dissimulées dans des bagages à main de deux passagères. Ces dernières s’apprêtaient en effet, à quitter le territoire Algérien à destination d’Istanbul».

Le communiqué de la sûreté nationale conclut que :

Les deux passagères ont été présentées devant le Procureur de la République près le tribunal de Dar el Beïda (Alger). Elles sont accusées pour :

«Infractions à la législation et à la réglementation en vigueur des changes et des mouvements de capitaux depuis, et vers l’étranger».

Déclaration des devises en 2024 : La somme autorisée en voyage sans déclaration

En effet, dans une publication, la direction de la douane algérienne invite :

  • Les futurs voyageurs, de et vers le territoire national à prendre connaissance ainsi qu’à respecter les mesures douanières.

Ces mesures, sont celles appliquées au niveau :

  • Des aéroports, des ports ainsi que dans les postes frontaliers algériens.

En effet, elles sont relatives au transport :

  • De devises en liquide.
  • Des objets de valeur.

Il faut souligner que, le transfert de devises en liquide ainsi que de capitaux, lors d’un voyage de et vers le territoire national, est soumis :

  • Au respect d’une réglementation stricte, qu’il faut prendre en considération.

En effet, les voyageurs depuis et vers l’Algérie qui ne respectent pas ces règles en vigueur, risquent de lourdes peines.

Dans les détails, la direction de la douane algérienne rappelle les voyageurs que :

Dans le cas de transport d’une somme de devises inférieure à mille (1000) euros et cinq mille (5000) euros pour les étrangers. Les voyageurs nationaux, résidents en Algérie ou non-résident, ne sont pas soumis à la déclaration douanière.

Douane aéroport d’Alger : La somme soumise à la déclaration douanière

En revanche, les services de la douane Algérienne précisent que, la déclaration de devises devient une obligation dans le cas :

  • D’un montant égal ou supérieur à mille (1000) euros, pour les voyageurs algériens.
  • Supérieur ou égale à cinq mille (5000) euros pour les voyageurs étrangers.

En effet, selon la douane, à l’entrée du territoire Algérien, tous les voyageurs sont autorisés à :

Importer des devises en liquide sans limitation de montant, et ce sou réserve de soumettre à l’obligation de la déclaration douanière.

Concernant les voyages depuis le territoire national vers l’étranger, selon la douane Algérienne le voyageur est autorisé à :

  • Transporter tout montant en billet des banques étrangères ou en chèque de voyage.

Pour les voyageurs résidents : Un avis de débit bancaire est obligatoire si la valeur transportée est inférieure ou égale à 7500 euros.

Pour les voyageurs non-résidents : Ils sont tenus de présenter auprès des banques nationales :

  • Un reçu bancaire.

Ce dernier atteste en effet, le change d’une partie ou la totalité de la somme en devise déclarée à l’entrée du territoire national.

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires